Axes de programmation

Le Conseil national des droits de l’Homme, en partenariat avec l’agence onusienne ONU-Femmes, participe au Salon international de l’édition et du livre de Casablanca du 12 au 22 février 2015. Cette année, les activités au sein du stand CNDH-ONU Femmes s’articuleront autour des thèmes de la parité et de l’égalité homme-femme.

Pendant les dix jours du salon, la parole sera donnée à des auteurs, des chercheurs, des acteurs de la société civile et des acteurs politiques pour débattre autour de ces thèmes, et en particulier pour évoquer les grandes avancées concernant les droits des femmes au Maroc ainsi que les enjeux importants qui restent posés.

L’objectif de cette participation est de promouvoir les valeurs d’égalité et des droits des femmes par le biais de la culture, de promouvoir la production littéraire et scientifique des femmes, de faire connaître les multiples facettes de la condition féminine au Maroc, de donner la parole aux femmes chercheuses, écrivaines, entrepreneures, … et de faire connaître la production littéraire, scientifique, … des femmes ici et ailleurs dans le monde.

Le stand, d’une surface de plus de 300m², accueillera débats, échanges, présentation d’ouvrages, présentation d’expériences locales et internationales, s’articulant autour de plusieurs axes :

1. Parole aux associations 

Dans notre pays, le droit des femmes a progressé parce qu’il a été porté, et continue à l’être, par de nombreuses associations actives dans plusieurs domaines, et œuvrant sans relâche pour le développement des droits des femmes. Il s’agit de rendre hommage à toutes ces associations, à en donnant la parole à certaines d’entre elles chaque jour, autour des thématiques de la plateforme de Beijing +20.

 2. Etat des connaissances

Le développement des droits des femmes passe par le développement de la recherche scientifique sur plusieurs problématiques. A l’occasion du salon, il sera fait un état des lieux de l’avancement de la connaissance du point de vue féminin (migration, handicap, emploi, santé, violence, valeurs, …) en associant chercheurs et spécialistes dans des panels thématiques quotidiens.

 3. Agir, créer 

Un des volets important lors de cette programmation est l’engagement par des femmes et/ou pour des femmes, à travers l’action au quotidien dans différentes disciplines : entreprise, création, sport, médias. Cet engagement permanent dans l’action permettra de partager des expériences, et d’illustrer les limites de l’action dans divers champs disciplinaires. La parole sera ainsi donnée, de manière quotidienne, à des femmes et à des hommes agissant pour les femmes dans des champs différents.

 4. Femmes en région 

La dimension territoriale et locale a été prise en compte dans la programmation. En effet, à travers les treize Commissions régionales des droits de l’Homme du CNDH, couvrant l’ensemble du territoire national, nous nous arrêterons sur la traduction au niveau local du développement des droits des femmes et sur la manière dont la dimension régionale peut être prise en compte pour une plus grande égalité hommes-femmes. Ainsi, donner la parole à des actrices locales permettra d’approcher de manière plus fine la problématique de la parité au niveau local.

 5. Salon littéraire 

Parce que nous sommes dans un salon de l’édition et du livre, l’un des objectifs de notre participation est de mettre en avant la production littéraire, en l’occurrence féminine cette année. Cela prendra la forme de discussions et de débats autour de thématiques ou de champs littéraires permettant à des auteurs de croiser leurs regards, leurs points de vue et leur production récente. Ainsi, un focus est fait sur la production en poésie, en théâtre, en contes, mais également dans le roman autour de problématiques comme les récits historiques ou encore la littérature en immigration.

 6. Dédicaces 

Plusieurs ouvrages seront présentés sur le stand, par leurs auteurs, correspondant aux publications récentes à la fois littéraires et scientifiques. L’occasion sera ainsi donnée aux visiteurs d’échanger avec les différents auteurs autour de leurs ouvrages. Ces présentations seront complétées par la mise en place au niveau du stand d’une librairie comportant une sélection d’ouvrages liés aux thématiques discutées lors du salon.

 7. Parole aux partis politiques 

La parité est un mécanisme politique pour atteindre l’égalité hommes-femmes. En cette année électorale, les partis politiques ont un rôle important pour porter ces problématiques et les traduire en actes dans les champs législatif et exécutif ainsi que dans la gestion territoriale locale. Ainsi, les leaders des principaux partis politiques nationaux sont invités par le CNDH pour s’exprimer sur cette question. Ils sont conviés à éclairer l’opinion publique sur la position de leurs partis respectifs et sur les engagements qu’ils comptent prendre sur le chemin de la parité pour les prochaines échéances électorales.